Aller au contenu

Le Lagom, l’art de vie suédois

  • par
Partage !

Le lagom (prononcer lar-gom) est aux Suédois ce que le hyggeest aux Danois : un art de vivre qui repose essentiellement sur la recherche de l’équilibre et de l’épanouissement.

Le lagom est un mot mystérieux qui n’a pas de traduction exacte, maisdont l’expression la plus proche est « ni trop, ni trop peu ».

Cette philosophie va à l’encontre de notre société de surconsommation puisqu’elle apprend à vivre et à être satisfait de ce que l’on a, à se réjouir des plaisirs simples, à moins consommer et à être plus respectueux de la nature.

La société suédoise est l’une des rares sociétés occidentales à prioriser la vie de famille plutôt que la vie professionnelle. Alors qu’en France, privilégier sa famille est jugé comme un frein à sa carrière, en Suède, c’est considéré comme un atout.

Une consommation raisonnée et raisonnable

Acheter moins, mais acheter mieux.

En Suède plus qu’ailleurs en Europe, les habitants favorisent les achats dans les commerces locauxplutôt que dans les centres commerciaux.

Là-bas, pas de dépense immodérée, ni d’achat compulsif : on se fait plaisir sans se priver, mais également sans excès.

Les Suédois préfèrent attendre et repousser un achat s’ils n’ont pas la somme nécessaire ou s’ils n’en éprouvent pas le besoin.

D’ailleurs, il est d’usage que les magasins ferment tôt (17h), surtout le week-end car la priorité des Suédois est à leur famille plutôt qu’à la consommation.

Et lorsqu’ils consomment, les achats sont toujours raisonnés, réfléchis et l’impact environnemental pèse lourd dans la décision finale.

Mieux encore, ils préfèrent réparer plutôt qu’acheter.

En Suède, consommer, c’est :

  • Être vigilant sur sa consommation d’énergie
  • Consommer local et responsable
  • Gérer au plus juste son budget
  • Refuser les produits jetables, réduire les déchets, trier, recycler et composter

Une mode minimaliste et éthique

Les Suédois privilégient la mode éthique, durable et écologique.

Ils préfèrent acheter des vêtements un peu plus chers, mais de meilleure qualité et respectueux de l’environnement.

Les dressings ne sont pas surchargés, l’accent est mis sur la qualité plutôt que la quantité et le Suédois est prêt à payer un prix plus élevé s’il est assuré que la marque produit des vêtements de qualité, qu’elle tient ses engagements en matière d’environnement et qu’elle affiche une réelle éthique tout au long de la chaîne de fabrication.

Et quand les chaussures et les vêtements arrivent en fin de vie ou d’envie, il est de coutume de les donner, les vendre ou les recycler.

Rien ne se perd, tout se transforme ;°

En Suède, s’habiller, c’est :

  • Privilégier la slow fashion et les marques responsables, engagées et éthiques
  • Trier ses vêtements et les recycler
  • Choisir la qualité à la quantité
  • Favoriser les solutions alternatives

La beauté au naturel

Avec des températures très basses, prendre soin de sa peau est primordial et naturel en Suède.

Là aussi, les gestes beauté sont lagom : on ne se couche jamais sans se démaquiller et hydrater sa peau, tout comme on ne dépense pas des sommes exorbitantes dans les produits de beauté.

Les Suédoises ont des rituels minimalistes qui sont nettoyer, protéger et hydrater.

Quant au maquillage, l’accent est mis sur le make-up nude.

Les Suédoises privilégient les soins qui apportent de la luminosité à leur peau et à leur regard. Elles préfèrent miser sur un teint éclatant, frais et reposé que sur un rouge glamour ou des yeux de biche.

Le sport et en en particulier la gym tiennent une place importante dans les activités quotidiennes des Suédois puisque pas moins de 500 000 personnes en pratiquent régulièrement (la population moyenne est de 10 millions d’habitants).

En Suède, prendre soin de sa peau et de son corps, c’est :

  • Avoir une vie saine: boire de l’eau, manger des fruits et des légumes, faire du sport
  • Choisir des produits bios et des soins naturels
  • Privilégier un maquillage naturel, sans excès

    Les vacances et les loisirs

La nature est un élément central de la vie des Suédois.

En effet, il est possible d’aller partout, même sur des terrains privés pour skier, faire du vélo ou planter sa tente.

La seule limite est le respect de la faune et de la flore.

Les activités pratiquées sont essentiellement la pêche, la baignade, la cueillette de fruits et de champignons ou encore les balades en forêt.

Pour les Suédois, les vacances et les loisirs c’est avant tout :

  • Être avec les amis ou la famille
  • Être au contact de la nature
  • Être écoresponsable

La famille

La famille est au cœur de la vie suédoise.

Chaque parent bénéficie de 3 mois de congés maternité ou paternité et 300 jours supplémentaires à diviser entre les parents avant les 8 ans de l’enfant. Soit, au total, près de 480 jours de congés!!

Tout est facilité pour l’accueil des enfants, que ce soit dans les magasins, les banques, les transports en commun, les bibliothèques, etc.

Un véritable paradis pour les parents !

Les Suédois prônent l’éducation bienveillante et sont les premiers à avoir interdit la fessée en 1979.

L’éducation des enfants est principalement axée autour de l’autonomie, l’épanouissement, la créativité, les travaux pratiques et évidemment les sorties en famille, en extérieur, quel que soit le temps.

L’éducation pour les Suédois, c’est :

  • Laisser les enfants libres de jouer et de se salir
  • Laisser les enfants expérimenter par eux-mêmes
  • Faire de sa maison un refuge adapté à l’âge de chacun
  • Privilégier les activités en famille et en extérieur

Partage !