Aller au contenu

Comment créer sa garde-robe capsule ?

  • par
Partage !

Si tu me suis depuis quelques temps, tu m’as déjà entendu évoquer à plusieurs reprises le terme de garde-robe capsule ou garde-robe minimaliste.

Le principe de la garde-robe capsule est de penser sa garde-robe comme un ensemble et non pièce par pièce.

C’est posséder moins, mais mieux, c’est réfléchir avant même le processus d’achat non seulement de la nécessité de posséder une nouvelle pièce, mais surtout qu’il soit multifonctionnel : comment et avec quoi l’associer pour composer de nouvelles tenues ?

En effet, qui n’a jamais acheté un vêtement qu’il n’a jamais porté sous prétexte qu’il ne possédait pas le pantalon ou la jupe assorti(e) ?

Qui n’a jamais acheté un vêtement ou une paire de chaussures qui ne peut être accordé qu’avec une seule tenue ?

Qui n’est pas rentré(e) de sa virée shopping, honteux(se) et confus(e) de s’être trompé(e), mais qui n’est pourtant pas retourné(e) à la boutique se faire rembourser ?

Ces erreurs d’appréciation sont courantes, j’en ai également fait les frais par le passé : sentiment d’avoir dépensé inutilement mon argent, encombrement de mon dressing, culpabilité liée à l’achat, et j’en passe…

Mais désormais, cette manière de consommer est derrière moi : je réfléchis avant chacun de mes achats : est-ce que j’en ai vraiment besoin ? À partir de ce vêtement, comment je vais pouvoir décliner d’autres tenues ? Avec combien de sacs, chaussures, bijoux, je vais pouvoir l’associer ?

Une multitude de questions à se poser, mais qui en valent vraiment la peine si l’on souhaite désencombrer son dressing, sortir de l’achat compulsif, se débarrasser du sentiment de honte et du poids dela culpabilité.

Étape 1 : je fais l’état des lieux

Avant même de pouvoir commencer à créer sa garde-robe capsule, il convient de regrouper tous ses vêtements, chaussures et accessoires et de se poser les questions suivantes :

Est-ce que je me sens beau ou belle dans ce vêtement ?

  • Quels sentiments me procure-t-il ?
  • Comment je me sens quand je le porte ?
  • Est-ce que je me sens à l’aise dans ce vêtement ?
  • Est-ce qu’il met ma silhouette en valeur ?
  • Est-ce que le tissu est agréable à porter ?
  • Est-ce que tissu est facile à entretenir ? Nettoyage à la main ? Uniquement au pressing ? Séchage à plat ?
  • Est-ce que la matière est confortable, respire bien ?
  • Est-ce qu’il est tâché, abîmé, décousu ?
  • Est-ce que je vais effectuer la réparation ?
  • Combien de fois l’ai-je porté ? À quelles occasions ?
  • À quand remonte la dernière fois ?

Toutes ces questions vont t’aider à faire un premier tri dans ta penderie et te permettre d’éliminer tous ceux dont tu n’as pas ou plus besoin, ceux que tu achetés et dont tu regrettes l’achat, ceux dans lesquels tu te sens mal à l’aise, que tu n’aimes pas, ceux dont l’entretien est trop compliqué, ceux qui sont abîmés, etc.

Tu procèdes de la même façon avec tes chaussures, accessoires et bijoux.

Étape 2 : je compose mes tenues

Maintenant qu’il ne te reste que des vêtements que tu aimes, des tissus agréables à porter et confortables, des coupes qui mettent en valeur ta silhouette, vient le moment de créer tes tenues.

Ne cherche pas à faire compliqué en voulant à tout prix porter tous tes vêtements ou tous tes accessoires sur une tenue, le plus simple est souvent la meilleure des solutions.

Pour cela, je vais te donner un exemple, celui de ma petite robe noire.

Il s’agit d’une robe en lin unie sans manche, extrêmement simple, mais qui est devenue avec le temps, la pièce maîtresse de mes étés.

  • Portée seule, sans accessoires, ni ceinture, c’est la robe idéale pour une après-midi à la plage,
  • Avec une ceinture nouée autour de la taille et des baskets blanches pour un look décontracté,
  • Avec des spartiates (avec ou sans ceinture) pour un look casual,
  • Pour une soirée, j’ajoute uniquement à la ceinture et aux spartiates, un pendentif, et me voilà avec une tenue habillée ;°

1 robe = 4 looks

Tu comprends le principe ? Faire simple ! Très souvent un seul accessoire suffit pour changer de style.

Étape 3 : le bilan

Une fois que tu as décliné tes tenues à partir des différents vêtements que tu possèdes, regarde les vêtements qui te restent et avec lesquels tu n’as pu faire aucune association et pose-toi la question de la nécessité de les converser.

En effet, si tu n’as trouvé aucune possibilité de les combiner avec d’autres vêtements, accessoires ou chaussures, peut-être est-ce le signe que tu dois t’en séparer ?

Cet exercice est un excellent moyen d’éliminer les vêtements pour lesquels tu avais encore des doutes.

Si tu ne trouves aucun accessoire, ni chaussures avec lequel l’associer, il est tout simplement temps de s’en débarrasser.

Étape 4 : les basiques

Dans une garde-robe capsule, il convient d’avoir quelques basiques simples, faciles à porter et à associer avec d’autres couleurs et vêtements

Ils sont au nombre de 7 :

  • La petite robe noire
  • Le jean
  • Le pull col V ou col rond
  • Le blazer
  • La chemise blanche
  • Le pantalon noir
  • Le t-shirt blanc
  • Le trench

Juste à partir de ces vêtements, il est possible de créer une multitude de tenues ! Tu trouveras, d’ailleurs, sur le net, pas mal d’inspiration !

Maintenant que tu sais tout sur la garde-robe capsule, il ne te reste plus qu’à commencer ! ;°

Allège ta penderie pour alléger ton esprit et surtout avant chaque achat, réfléchis bien avant de passer à la caisse : avec quel vêtement je vais désormais l’associer ? Aucune idée ne te vient à l’esprit ? Alors repose-le, tu n’en as pas besoin ! 😉

À très bientôt ! ;°


Partage !